Témoignages / Interviews

Vous êtes ici :  Accueil / Témoignages

Liste des témoignages

Bastian Stockebrand

Grohe AG

Responsable Maintenance


Vincent JAUNEAU

Vincent JAUNEAU

Siemens

Directeur des Divisions Digital Factory et Process Industries & Drives de Siemen


Timothée - Thomas et Samuel

Timothée - Thomas et Samuel

Devos Vandenhove

Techniciens de Maintenance Prédictive


Jörg A.

Jörg A.

Devos Vandenhove

Technico-Commercial Allemagne


Rémi GREBERT

Rémi GREBERT

RENAULT TRUCKS

Maintenance Centre Emboutissage


Pierre DUPUY

Pierre DUPUY

SAINT-GOBAIN

Responsable Maintenance


Claude SALIGOT

Claude SALIGOT

Devos Vandenhove

Responsable Pôle Autosynchrone DV


Pascal GRANGER

Pascal GRANGER

Gaillon - Groupe Vitasheet

Responsable Maintenance et Travaux neufs


Jean-Pierre ROUTIER

Jean-Pierre ROUTIER

Expert en analyse CEM


Ludovic DECOSTER

Ludovic DECOSTER

Devos Vandenhove

Responsable du Pôle CN


Régis GIRAUD

Régis GIRAUD

Leroy Somer

Responsable Commercial de la division Moteurs Leroy Somer


Gilles CLAISSE

EDF

Chargé des Relations Partenaires


Jean-Michel PARDOEN

Jean-Michel PARDOEN

Devos Vandenhove

Responsable du site Electronique de Metz


La Fournée Dorée

La Fournée Dorée

Responsable de site


Bruno EPIFANI

Bruno EPIFANI

Norampac Avot-Vallée SAS

Responsable Maintenance


Matthieu TARTAR

Matthieu TARTAR

Artésienne de Minoterie

Directeur


Vincent DEQUEEKER

Vincent DEQUEEKER

Devos Vandenhove

Ingénieur électronique - Adjoint au responsable de site


Stéphane LOYEZ

Stéphane LOYEZ

Devos Vandenhove

Technicien CN - Electronicien


Frédéric MAURISSE

Frédéric MAURISSE

Devos Vandenhove

Responsable d'Intervention


Christophe DELOISON

Christophe DELOISON

Nexans Lens

Responsable Maintenance


Interview de Lionel CARDON - Mc Cain - Responsable de la Centrale des Fluides

  1. Devos Vandenhove : Mc Cain, groupe mondial, est leader de la production de frites surgelées. Pouvez-vous nous rappeler l'histoire de la société ?

Lionel Cardon : Mc Cain a été fondé par deux frères, Harrison et Wallace Mc Cain à Florenceville au Canada. Aujourd'hui plus de 20 000 personnes sont employées dans 55 usines à travers le monde. Le Groupe Mc Cain poursuit sa diversification en alliant la production de produits à base de pommes de terre, à celles des pizzas, jus de fruits, plats préparés, légumes, appetizers et même transport et industrie d'équipement.

En 1981, a été créée l'usine de Harnes, première usine Mc Cain en France. Aujourd'hui, la France compte 3 usines et est devenue le premier producteur de frites surgelées en France.

 

 

  1. DV : Que produit l'usine de Harnes ?

L.C : Comme je le disais précédemment, Harnes est la première usine implantée en France. Elle emploie aujourd'hui 674 personnes pour une production journalière de 700 tonnes de frites surgelées et 50 tonnes de flocons déshydratés, à partir de 1700 tonnes de pommes de terre.

 

  1. DV : Quelle est votre fonction au sein de Mc Cain Harnes ?

L.C : Je suis responsable de la Centrale des fluides. Mon rôle est d'assurer la production de froid et de vapeur. Je gère également le réseau d'eau et d'air comprimé. Nous devons assurer 24h/24 la gestion des équipements du parc machine pour assurer et respecter la production des différentes unités.

 

  1. DV : Quelles sont les spécificités de votre process ?

L.C : Nous possédons deux lignes de frites à 15 tonnes / heure ainsi que deux lignes de flocons à 1 tonne / heure. Nous possédons un process on line où le flux de frites se fait en continu pour arriver à un produit fini surgelé, d'où l'exigence de la production de vapeur et de froid continue.

 

 

  1. DV : Pour maîtriser la production des fluides, avez-vous recours à du matériel spécifique ?

L. C : Nous avons des conditions de froid à -40°C jusqu'à de la vapeur à 20 Bars – 212°C, mais nous restons dans des domaines où nous avons accès à des équipements standards.

 

  1. DV : Quelles sont vos attentes ainsi que celles du groupe en terme de maintenance ? Qu'attendez-vous d'un prestataire ?

L.C : Nous voulons une qualité de prestation optimale à un prix compétitif mais aussi de la disponibilité et de la réactivité. Si la production de froid est interrompue, la ligne de production de frites est ralentie, voir stoppée totalement, occasionnant une perte conséquente de produits.

 

  1. DV : Depuis quand travaillez-vous avec Devos Vandenhove ?

L.C : Je travaille depuis 5 ans avec Devos Vandenhove pour le suivi des moteurs. Nous avons passé un contrat de suivi vibratoire sur les moteurs et compresseurs d'Ammoniac. Les techniciens du département prédictif effectuent un contrôle trimestriel, permettant d'intervenir avant détérioration du matériel.

 

  1. DV : Pourquoi avoir passé ce type de contrat ?

L.C : L'environnement de la centrale des fluides est très bruyant, il est donc difficile d'entendre un défaut de roulement. Il est donc nécessaire d'effectuer des mesures régulières. Grâce à ce contrat, nous avons diminué nos temps d'arrêt et nos coûts de révisions moteurs. De plus, je sais où a été réparé le matériel, ce qui a été fait dessus grâce au suivi Devos Vandenhove. Dans tous les cas, je sais à qui m'adresser.

 

  1. DV : Travaillez-vous avec d'autres départements de Devos Vandenhove ?

L.C : Nous travaillons ponctuellement avec le pôle Electricité-Automatisme. Pour toutes modifications électriques importantes, c'est l'ingénierie Europe qui traite le dossier. En électronique, nous avons actuellement un contrat avec Allen Bradley.

 

  1. DV : Avez-vous d'autres projets avec Devos Vandenhove ?

L.C : Concernant la centrale des fluides, nous n'avons actuellement pas de projet en cours mais nous venons de renouveler le contrat de mesures vibratoires pour 3 ans. Nous avons reconduit le contrat car si nous résumons notre partenariat avec Devos Vandenhove, c'est une relation de confiance avec le commercial et les techniciens qui cherchent toujours la solution avec intérêt.


© 2017 Groupe DV | Tél. : 0 825 825 826 | Plan du site | Mentions Légales | Conditions générales de vente | Réalisation site Internet : Alteo