Témoignages / Interviews

Vous êtes ici :  Accueil / Témoignages

Liste des témoignages

Bastian Stockebrand

Grohe AG

Responsable Maintenance


Vincent JAUNEAU

Vincent JAUNEAU

Siemens

Directeur des Divisions Digital Factory et Process Industries & Drives de Siemen


Timothée - Thomas et Samuel

Timothée - Thomas et Samuel

Devos Vandenhove

Techniciens de Maintenance Prédictive


Jörg A.

Jörg A.

Devos Vandenhove

Technico-Commercial Allemagne


Rémi GREBERT

Rémi GREBERT

RENAULT TRUCKS

Maintenance Centre Emboutissage


Pierre DUPUY

Pierre DUPUY

SAINT-GOBAIN

Responsable Maintenance


Claude SALIGOT

Claude SALIGOT

Devos Vandenhove

Responsable Pôle Autosynchrone DV


Pascal GRANGER

Pascal GRANGER

Gaillon - Groupe Vitasheet

Responsable Maintenance et Travaux neufs


Jean-Pierre ROUTIER

Jean-Pierre ROUTIER

Expert en analyse CEM


Ludovic DECOSTER

Ludovic DECOSTER

Devos Vandenhove

Responsable du Pôle CN


Régis GIRAUD

Régis GIRAUD

Leroy Somer

Responsable Commercial de la division Moteurs Leroy Somer


Gilles CLAISSE

EDF

Chargé des Relations Partenaires


Jean-Michel PARDOEN

Jean-Michel PARDOEN

Devos Vandenhove

Responsable du site Electronique de Metz


La Fournée Dorée

La Fournée Dorée

Responsable de site


Matthieu TARTAR

Matthieu TARTAR

Artésienne de Minoterie

Directeur


Lionel CARDON

Lionel CARDON

Mc Cain

Responsable de la Centrale des Fluides


Vincent DEQUEEKER

Vincent DEQUEEKER

Devos Vandenhove

Ingénieur électronique - Adjoint au responsable de site


Stéphane LOYEZ

Stéphane LOYEZ

Devos Vandenhove

Technicien CN - Electronicien


Frédéric MAURISSE

Frédéric MAURISSE

Devos Vandenhove

Responsable d'Intervention


Christophe DELOISON

Christophe DELOISON

Nexans Lens

Responsable Maintenance


Interview de Bruno EPIFANI - Norampac Avot-Vallée SAS - Responsable Maintenance

  1. Quelle est votre fonction au sein de Norampac Avot-Vallée ?

B.E : Je suis responsable maintenance de l'usine d'Avot Vallée.
Le service maintenance est composé des services mécanique, électrique, régulation- automatisme et complété par le service gestion et achats pièces et prestations. Le service maintenance représente 28 personnes.
Nous collaborons étroitement avec le Bureau d'études qui réalise les investissements et les améliorations des outils de production.
En étroite liaison avec la fabrication, nous oeuvrons pour obtenir les meilleurs taux de disponibilité, de qualité et d'efficacité des machines. Ces 3 objectifs servent à calculer un Taux de Rendement Global qui est l'indicateur majeur de performance de l'usine ainsi que son positionnement dans le groupe.
L'optimisation constante de tous les secteurs de l'usine doit correspondre à l'exigence demandée par nos clients.

 

  1. Fabriquez-vous la pâte à papier ?

B.E : La pâte à papier est fabriquée par notre unité 100% à partir de papiers recyclés. L'approvisionnement est réalisé en deux grandes familles : des papiers à désencrer pour réaliser la couche blanche et des papiers écrus pour  la structure et sous couche de la feuille de papier. Différentes recettes sont alors élaborées et mises en œuvre à travers des chaines de transformation bien distinctes.

 

  1.  Quelles sont les contraintes liées à votre process ?

B.E : Pour obtenir une qualité optimum du produit, la pâte à papier doit être de bonne qualité. Nous devons trouver les meilleures sources qui conviennent à notre process et à nos équipements avec le souci du meilleur rapport qualité/prix.
Nous devons épurer la pâte élaborée afin d'ôter tous les contaminants contenus dans nos matières premières tels que plastiques, fers, agrafes, polystyrène, cailloux …etc.
Pour garder une qualité constante jusqu'au produit final , notre personnel de production met constamment en avant son savoir faire en respectant également les procédures du système qualité ISO9001 version 2000.
L'eau joue un très grand rôle dans toutes les phases du process. Nous traitons nos eaux de process par la station d'épuration biologique qui « digère » les impuretés grâce à l'activité combinée des bactéries et de l'oxygène. Nous réintroduisons dans notre process les boues primaires ainsi qu'une partie de l'eau. Après passage au clarificateur, l'eau épurée est rejetée dans le milieu naturel.
Nous sommes suivis et contrôlés par la D.R.I.R.E (Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement) sur nos rejets et de nos émissions sonores.

 

  1.  Pourquoi avez-vous choisi de travailler avec Devos Vandenhove ?

B.E : Nous avions besoin d'un partenaire qui puisse nous apporter des prestations complémentaires à nos services de maintenance et spécialisées.
Il y a maintenant 10 ans, nous avons donc fait appel à Devos Vandenhove, pour la partie motorisation et progressivement nous avons mis en place un suivi d'analyses vibratoires sur une partie du parc machine suite à des pannes récurrentes qui immobilisaient notre production. Ces analyses nous ont permis d'anticiper les opérations d'entretien et d'éviter un grand nombre de pannes et les coûts induits. Cette politique a été mise en place en partenariat. Nous souhaitions avoir une vision globale sur ces sujets et travailler sous forme de propositions de recherche de diminution de pannes, de temps d'arrêt autant en arrêts programmés qu'en arrêts non programmés. Le suivi d'analyses vibratoires nous apporte de très bons résultats.

 

  1. Travaillez-vous avec les autres départements de Devos Vandenhove ?

B.E : En 1998, nous avons voulu standardiser le développement de l'usine autant en automatisme qu'en électronique pour coller à notre maîtrise interne. Nous nous sommes orientés vers un standard Rockwell. Nos équipes réalisent le développement, le suivi et la maintenance.

 

  1. Pourquoi avez-vous passé un contrat de maintenance sur les moteurs principaux des machines 2 et 4 ?

B.E : Il y a près 8 ans, nous avons rencontré des problèmes sur les motorisations des machines à papier n°2 et n°4. Il était alors important de trouver un partenaire pour essayer de nous apporter une solution technique et de financement car nous avions besoin de remplacer les moteurs en place et de prévoir la motorisation de secours. Il nous paraissait important  de confier à Devosvandenhove le package pour l'entretien, le suivi et la maîtrise.

Nous avons conclu un contrat reprenant tous ces éléments énoncés précédemment avec Devos Vandenhove, sur l'ensemble des moteurs,. Il faut constater que ces contrats sont bénéfiques. Le suivi est fait régulièrement à chaque arrêt programmé puisque Devos Vandenhove reste en contact permanent avec le service électrique.

Nous avons demandé à Devos Vandenhove de participer aux astreintes électriques car nous voulions trouver une solution avec un partenaire  qui pouvait travailler de manière fortement impliquée, avec une connaissance de l'entreprise, et venir nous apporter son soutien sous forme de mise à disposition de personnel lors des congés ou maladie.

 

  1. Nous pouvons remarqué que de nombreuses papeteries sont implantées dans l'Audomarois. Pouvez-vous m'expliquer pourquoi cette proximité entre toutes ces papeteries ?

B.E : La raison est historique. L'industrie papetière a des besoins importants en eau pour son process. La rivière de l'Aa a été propice à l'installation, il y a 2-3 siècles de moulins, puis l'industrialisation vers les process actuels.

 

  1. Depuis quelques années, se déroulent justement des réunions d'échange entre papetiers. Pouvez-vous m'en parler ?

B.E : Nous avons des échanges techniques pour mettre en place des stratégies universelles aussi bien sur la maintenance que sur la sous-traitance, sur des contrats, sur l'information et l'évolution technologique … Ce sont des réunions formalisées qui ont pour but d'apporter une collaboration et une connaissance entre les différents papetiers. Nous échangeons des idées, des solutions mais chacun est décideur pour son usine.
Ces réunions s'essoufflent car chacun a de moins en moins de disponibilité car nous consacrons beaucoup de notre temps à la recherche d'économie d'énergie, d'organisation, d'investissements profitables, de développement des performances pour notre usine.
L'économie du monde papetier est fragile car elle suit les fluctuations internationales en prix d'énergie, matières premières, transport, pièces de rechange ….
L'avenir de notre métier passe par un engagement permanent de notre personnel et de nos partenaires en optimisant toujours le rapport performances/coût.

 


© 2017 Groupe DV | Tél. : 0 825 825 826 | Plan du site | Mentions Légales | Conditions générales de vente | Réalisation site Internet : Alteo